Focus sur des
[Outils] de Coaching professionnel

Je vous propose dans cette partie, des focus sur des outils de coaching professionnel.

La multiplicité des cadres de référence abordés en profondeur, ainsi que quelques outils sont disponibles (liste non exhaustive) en bas de page.

A quoi servent les outils de coaching professionnel ?

Le métier de coach repose sur l’utilisation d’outils spécifiques pour lui permettre d’accompagner au mieux ses clients.

En effet, pour être coach professionnel, il ne suffit pas de savoir écouter, encore moins d’apporter des conseils.

Être coach présuppose d’avoir des connaissances théoriques et pratiques pour pouvoir mener une séance, à la fois en individuel et en collectif.

Cela va permettre au coach professionnel de disposer de :

  • Une « boite à outils » lui permettant de s’adapter à l’ensemble des situations rencontrées.
  • Des cadres de références, qui n’ont cessé de faire ses preuves depuis de nombreuses années.

On plante un clou avec un marteau, et non un tournevis…

Les outils, utiles ou pas ?

Je considère que les outils de coaching font partie intégrante de la démarche professionnelle du coach. Ils lui permettent de s’appuyer sur une feuille de route, une ligne directrice, évitant ainsi de virer vers ce que certains coachs appellent le « coaching gourou ou sauvage ».

Le « coach gourou ou sauvage » est celui qui considère que seule son intuition suffit à apporter des réponses appropriées aux demandes du coaché. Avoir recours à des outils, des fondamentaux et des connaissances permet au coach de rester pragmatique et d’éviter de tomber dans un syndrome de toute puissance, d’avoir conscience des processus parallèles et autres enjeux.

Enfin, la maîtrise d’outils permet au coach professionnel de bénéficier de l’expérience de ses pairs. Les outils de coaching enseignés ont dû apporter la preuve de leur efficacité. Il appartient ensuite au coach professionnel d’en comprendre le sens, de les expérimenter et de se forger son propre jugement sur leur pertinence.

Cependant, il ne s’agit pas d’en devenir esclave. Une bonne compréhension et une bonne maîtrise des outils permettent au coach de s’en détacher peu à peu. Dans le jargon professionnel, c’est ce que nous appelons « devenir inconsciemment compétent ». Le coach professionnel est pleinement présent à la relation qui se déroule entre lui et son coaché, tout en étant capable d’activer automatiquement l’un de ses outils lorsque celui-ci est approprié.

Rappelons également que les différents outils de coaching ne sauraient remplacer la posture, le savoir-être et le savoir faire du coach professionnel.

Enfin, un principe de base : à chaque finalité son outil !

Voici quelques outils et cadres de références que j’utilise lors de mes coaching (liste non exhaustive)

Focus sur des outils :

Cadres de références et sources :

  • Analyse Transactionnelle
  • Théorie Organisationnelle de Berne
  • Programmation Neuro Linguistique
  • Approche et outils Coach & Team (Lenhardt)
  • L’Élément Humain, théorie FIRO (Schutz)
  • Approche et outils du sens (Frankl)
  • Communication Non Violente (Rosenberg, d’Ansembourg)
  • Intervention Systémique Brève, École de Palo Alto
  • Coaching Orienté Solutions
  • Neurosciences (Damasio, Goldberg, Naccache, Kandel)
  • Process Com Management (Kahler)
  • Intelligence Collective et Développement des
    Organisations (Bennis, Doyle, Le Saget, Collins, Zara, Halévy, Hamel, Rifkin, Morin)
  • Institut maïeutis (Jérôme CURNIER)